Malkion, athéisme brithini et foi occidentale (danger philo malkionie)

Auteur: Boris yarko <babeldemeter3_at_...>
Date: Sun, 18 Feb 2007 22:21:17 -0000


Bonsoir à tous,

Après quelques années d'exil, je reviens parmi vous = (même si
mon profil a légèrement changé (vu que je n'arrive plus = à
retrouver les codes du premier) : l'appel du mythe était trop fort...=

Je vais donc certainement polluer à nouveau ce lieu de savoir avec mes =
théories fumeuses sur la métaphysique fronélienne.

J'en profite pour=
 demander aux Grands Anciens Au Savoir Incommensurable qui rodent ici-bas s=
'ils pourraient m'éclairer sur un point :

Commet Malkion peut-il être =
en même temps le fondateur de la
philosophie "matérialiste" brithinie = et le fondateur de la religion
du Vrai Dieu ?

N'est-il pas paradoxal qu'il=
 ait fondé la culture athée brithinie
d'une part et la culture spiritue=
lle malkionie de l'autre ?

J'aurais tendance à me dire que, dans un prem= ier temps, il fut un
logicien de génie qui parvint à saisir la totalit=
é du

fonctionnement du monde par son intelligence. C'est ainsi qu'il en d=
éduisit les préceptes qui fondirent la société brithinie.
Cette é=
poque correspondrait au moment où le Royaume de la Logique vivait en quas=
i-autarcie.

Puis intervint un événement extérieur qui mit fin à se= s
certitudes : l'irruption des Ténèbres, du Chaos et de la Mort. La con=
fusion, le désordre et le chaos déferlant sur le monde, les certitudes =
de Malkion s'effondrèrent : le monde était devenu illogique. Les nouvel=
les données n'entraient pas dans son schéma d'explication du monde, ses=
 équations devenaient caduques.

Face à ce choc, les Brithinis survéc=
urent par l'autarcie physique
et intellectuelle : en niant les désordres = du monde, ils
préservèrent l'illusion de sa stabilité et cette illusi= on avait
surffisamment de force pour les sauvegarder.

Mais bien d'autres h=
abitants du Royaume de la Logique ne purent se murer dans cette illusion et=
 sombrèrent dans la confusion, le doute et le désarroi. Certains se tou=
rnèrent vers le Diable, d'autres vers les faux dieux...

Malkion, lui, tr=
op honnête intellectuellement, ne put se réfugier dans la dénégatio=
n et l'illusion brithinie. C'est pourquoi il fut explusé de Brithos. Il c=
hercha donc une nouvelle voie susceptible d'expliquer le monde tel qu'il =
était réellement.

Il comprit que ce monde n'était qu'une pâle copie=  du monde réel
et parfait : celui des Essences. Ainsi il découvrit qu'i= l y avait une
vie après la mort : la vie dans le monde réel et stable d= es
Essences.
Il comprit également que le monde matériel n'était qu'un= e
épreuve destinée à tester la foi des hommes dans la logique. Le
cha=
os, le désordre n'étant que des épreuves placées sur le chemin de l=
a compréhension et de la foi.

Voilà mon hypothèse. J'aimerai que vou= s la passiez au crible de
vos critiques acérées : je n'ai pas beaucoup = de matériel sur
Malkion et l'Occident, tout cela tient donc plus de l'ext= rapolation
intuitive que d'une synthèse de matériaux officiels.

Merci =
d'avance

[Les parties de ce message comportant autre chose que du texte = seul ont été supprimées]

Cette archive a été créée par hypermail