[Saga de Wyrred Blackwater] Chapitre 11 - l'OdyssÚe de Wirred

Auteur: Rappar <rappar2_at_...>
Date: Fri, 13 Apr 2007 22:45:01 +0200


Chapitre 11 - l'odyss´┐Że de Wyrred

Gentes dames et beaux messieurs, votre attention, Cet ´┐Żpisode de l'odyss´┐Że va faire sensation C'est un devoir de chanter, pour un trouv´┐Żre Les hauts faits de Wyrred le l´┐Żgendaire !

Wyrred contemple les ruines du temple mauvais. Les r´┐Żles des mourants, l'´┐Żcre fum´┐Że s'´┐Żlevaient Des d´┐Żcombres des r´┐Żves du Tsunami rouge. Ils Portaient haut la nouvelle de la victoire des Orlanthis.

La nuit cramoisie par les gouttes du geyser de feu Se plombe soudain par le Nord. Les guerriers anxieux Se tournent vers ce ph´┐Żnom´┐Żne. Des nuages accourent, Noirs comme la Mort, et de tonnerre lourds.

Sous ce couvert bondissent, comme des sauterelles, des rang´┐Żes De fid´┐Żles de DOBORDOUN, le tonnerre Lunar - des enrag´┐Żs ! Les coeurs des Mitchuins, la peur commence ´┐Ż ronger. D'un geste Wyrred les rassure - " je vous prot´┐Żgerai ! "

Wyrred ´┐Ż l'esprit vif se grime en religieux Lunar Il se pr´┐Żsente aux renforts en tant que fuyard Il les entra´┐Żne au loin ; mais ses compagnons N'ont pas assez donn´┐Ż ni re´┐Żus de horions

L'archer Markos tire quelques fl´┐Żches- perdues ; Irsa tente De mettre le feu au bl´┐Ż rouge ; comme elle incante, Les gourdins des Dobourdounis volent par dessus les murs Et rouent les Mitchuins comme des fruits trop m´┐Żrs.

Yorg et Belkar voient leur fin arriver ; Ils sont pr´┐Żts ´┐Ż mourir plut´┐Żt que reculer. Les sages conseils de Wyrred enfin
Leurs parviennent ; la retraite il obtient.

L'arc de Markos est le cerveau des deux ; Il ne sait que tirer, et tirer il veut ; Une fl´┐Żche d'argent-tonnerre part vers l'´┐Żnorme nuage ; L'explosion est telle que c'est un vrai carnage !

Les Orlanthis partent dans une course folle ; Au fleuve ils filent, ´┐Ż travers monts et cols. L'Anguille Noire leur pr´┐Żsente son sinueux obstacle ; Wyrred les fait monter dans les coracles.

Des fl´┐Żches tombent sur les fuyards - un orage ! Wyrred personnifie cette fois un otage.
Les Lunars h´┐Żsitent ; ce r´┐Żpit permet le d´┐Żcrochage Des Orlanthis, qui joignent l'autre rivage.

Nos H´┐Żros rest´┐Żs derri´┐Żre, dos aux poursuivants, Irsa cr´┐Że une plaque de glace, lanc´┐Że dans le courant ; " Acrochez-vous mes amis, moi je nage ! " Lance Wyrred, trop plein de courage.

Par tant de bravoure les archers sont ´┐Żblouis Et par l'Aurore Bor´┐Żale d'Irsa peut-´┐Żtre, oui Cent fois Wyrred manque ´┐Żtre aspir´┐Ż au fond ; Mais il ne meurt pas celui qu'emplit Artamon.

Le barde des Mitchuins tombe, frapp´┐Ż mortellement Les entrailles d´┐Żvor´┐Żes par une pointe d'Argent Les fiers guerriers se retrouvent pantelants ; Qui chantera les exploits de Wyrred le Vaillant ?

Le groupe de rescap´┐Żs sur le point d'´┐Żclater. Ils tombent au sol, endormis avant de se poser. Dans leurs derni´┐Żres forces ils vont aller puiser. Vers la Pierre de Mouvement il leur faut se h´┐Żter.

Enfin le seuil ! Les Mitchuins empruntent Les Couloirs d'outre-monde. Mais des elfes se pointent : Ils demandent que Wyrred passe ´┐Ż son tour la porte Et que des elfes ´┐Żgar´┐Żs il rapporte.

Personne n'a jamais donn´┐Ż d'ordres ´┐Ż Wyrred ; Il leur explique, puis leur propose son aide : Il portera aux " D´┐Żs´┐Żquilibr´┐Żs " un message ; En troc il prend un Esprit de Camouflage.

Ainsi se finit un chapitre de Wyrred l'Odyss´┐Że Il voulait les plaisirs de sa victoire go´┐Żter Il repart au loin au m´┐Żpris du danger
Pour ou´┐Żr la suite, il faudra me r´┐Żtribuer !

Cette archive a été créée par hypermail